Musicomania.ca - Votre guide musique !        

 

     

 

 

 

 

De gauche à droite : John Bonham, Robert Plant, Jimmy Page, John Paul Jones

 

 

 

Robert Plant - Jimmy Page - John Paul Jones - John Bonham

 

C'est en octobre 1968 que le guitariste Jimmy Page, suite à la séparation de son ancien groupe de Yardbirds (dont Eric Clapton et Jeff Beck ont fait partie), décide de former son propre groupe. John Paul Jones (basse) remplace le bassiste original Chris Dreja. Puis, Robert Plant se joint au groupe comme chanteur et suggère John Bonham comme batteur.

Les premiers engagements du groupe sous le nom des New Yardbirds sont très remarqués, puis le groupe choisit le nom de Led Zeppelin suite à une boutade de Keith Moon de The Who qui leur dit qu'ils tomberaient probablement aussi vite qu'un "led zeppelin" (dirigeable de plomb).  Armés d'un prestigieux contrat avec Atlantic Records, ils font une tournée des États-Unis en support à Vanilla Fudge avant de lancer leur premier album explosif, Led Zeppelin, au début de 1969. Il comprend des pièces originales très puissantes comme "Good Times Bad Times", "Communication Breakdown" et "Dazed And Confused" en plus de magnifiques reprises du R&B telles "How Many More Times?" et "You Shook Me". L'album allait être certifié diamant pour 10 millions de copies vendues aux États-Unis en mars 2001.

Avant même que l'année 69 se termine, le groupe lance son 2e album, Led Zeppelin II, un album que plusieurs considèrent encore aujourd'hui comme un des plus grands de tous les temps.  Moins enraciné dans le blues, mais laissant plus de place à la personnalité extravagante de Plant, Led Zeppelin II contribue à définir le style du groupe et à le détacher de ses racines. Avec "Whole Lotta Love" une version réécrite de "You Need Love" de Willie Dixon, l'album est lancé avec un classique en devenir, pendant que "Livin' Lovin' Maid", "Moby Dick" (solo de batterie nous montrant tout le talent de Bonham), "Thank You" et "What Is And What Should Never Be" contribuent à assurer la grande qualité de l'album.

En 1970, Led Zeppelin III paraît avec des pièces très acoustiques comme "That's The Way" et "Tangerine".  Mais, on y retrouve aussi des pièces plus rock selon leur propre tradition comme "Immigrant Song" et "Gallow's Pole". En concert, c'est le look d'Adonis de Plant qui attire le plus l'attention, pendant que Page se démarque par son doigté à la guitare (6 ou 12 cordes).

La confirmation de leur grand talent apparaît sur leur 4e album, Led Zeppelin IV, aussi connu sous le titre de "Four Symbols", "Runes Album" ou "Zoso". Il comprend le chef-d'oeuvre "Stairway To Heaven" qui redéfinit le genre et constitue encore aujourd'hui une des pièces les plus jouées à la guitare par les novices. L'album inclut aussi plusieurs autres classiques tels "When The Levee Breaks", "Black Dog", "The Battle Of Evermore" et "Rock And Roll". Avec plus de 16 millions de copies vendues à ce jour aux États-Unis, Led Zeppelin IV constitue incontestablement un des grands albums de l'histoire.

Suite à cet immense succès, les attentes vis-à-vis leur prochain album, Houses Of The Holy, sont immenses. Par la variété de styles qu'on y retrouve (folk, reggae et soul entre autres) et sa profondeur (avec des pièces comme "No Quarter"), le groupe a su revenir avec un excellent album qui réussit à faire taire les critiques, sans toutefois égaler la qualité du précédent. Mais, il faut dire que cet album aurait été considéré comme un chef-d'oeuvre à n'importe quelle autre étape de leur carrière.

Dans la tournée qui suit la parution de l'album, ils produisent un film en concert dont la bande originale allait paraître en 1976 sous le titre de The Song Remains The Same. Ils forment leur propre étiquette de disque, Swan Song, qui signe entre autres Bad Company, Pretty Things et Maggie Bell. Le premier album de Led Zeppelin à paraître sur ce nouvel étiquette est l'album double Physical Graffiti en 1975 qui comprend un ensemble de plusieurs styles. On peut y entendre du hard rock sur "Custard Pie" et "Sick Again", du blues progressif sur "In My Time Of Dying" et de l'expérimentation avec des violons sur le classique "Kashmir". En août 1975, on prévoit une tournée mondiale, mais elle doit être abandonnée à cause d'un grave accident de voiture subi par Plant et son épouse.

Pendant la période de convalescence de Plant, le groupe travaille à un nouveau disque, mais certains problèmes au montage causent un délai pour sa sortie.  Les pré-ventes aux État-Unis de Presence assurent à l'album sa certification platine, mais à sa sortie, la déception est très grande et les ventes au Royaume-Uni sont beaucoup plus faibles.  À part la magnifique performance sur "Achilles Last Stand" et le succès de "Nobody's Fault But Mine", on n'y retrouve rien de particulièrement notable.

En 1977, le groupe démarre une tournée américaine, mais le 26 juillet, Plant apprend le décès de Karac, son fils de 6 ans, d'une infection virale. Les dates restantes sont annulées et des rumeurs veulent que le groupe se sépare. Ils restent inactifs pour une bonne année, mais tard en 1978, ils partent enregistrer leur nouvel album en Suède au pays d'ABBA. Il en résulte In Through The Out Door, un album sur lequel Jones se révèle être le facteur unificateur du groupe.

Suite à la sortie de l'album et à une mini-tournée en Europe dépourvue de succès à cause principalement de l'invasion punk, ils partent à nouveau pour une tournée américaine.  Mais, en septembre 1980, John Bonham est retrouvé mort suite à une longue beuverie. Le 4 décembre, Swan Song annonce que le groupe se retire officiellement et définitivement.  En 1982, on met sur le marché Coda, une collection de matériel d'archives jamais paru. Jones devient producteur.  Plant amorce une carrière solo à succès, en plus d'effectuer une brève réunion avec Page en 1984 dans les Honeydrippers et dans les années 90 (Page/Plant). Page, de son côté, participe à différents projets en solo, avec Jones, avec Jason Bonham (le fils de John), avec David Coverdale (ex-Deep Purple et Whitesnake) avec Eric Clapton/Jeff Beck, avec Roy Harper, avec Albert Lee, avec Puff Daddy et avec les Black Crowes.

En 1995, Led Zeppelin est élu au temple de la renommée du rock and roll.

 

Les fans rêvent depuis longtemps d'une réunion du groupe, alors qu'on voit en Jason Bonham le remplaçant parfait pour son père. Quelques apparitions à gauche et à droite raviveront régulièrement la rumeur, mais sans plus. Cette réunion deviendra finalement officielle le temps d'un spectacle au London's 02 Arena le 26 novembre 2007, un concert pour venir en aide au Ahmet Ertegun Education Fund. Ce spectacle coïncide avec la mise en marché d'une compilation double, Mothership, et la réédition de The Song Remains The Same en différents formats audio et vidéo.

 

 

 

Lien externe :

Site officiel

 

Robert Plant

 

Robert Anthony Plant est né le 20 août 1948 à West Bromwich, Staffordshire en Angleterre. Avant de faire partie de Led Zeppelin, il est chanteur pour des groupes comme Listen et Band Of Joy en plus de chanter en solo. Alors qu'il est sur scène, Jimmy Page le remarque.  Plus tard, il se fait offrir le poste de chanteur pour les New Yardbirds qui allaient devenir Led Zeppelin.

Plant épouse Maureen (de qui il allait divorcer plus tard) à Londres le 9 novembre 1969, qui est le jour du premier concert de Led Zeppelin. Ils ont un fils, Karac, qui allait décéder en 1977 d'une infection virale.

Au sein de Led Zeppelin, Plant est considéré comme le "sex symbol" et sa présence sur scène est exceptionnelle. De plus, il a une voix incomparable qu'on tente d'imiter à plusieurs reprises sans jamais vraiment y arriver. Son style est copié des dizaines de fois par un bon nombre de groupes hard rock.

Après la séparation de Led Zeppelin en 1980, Plant donne des spectacles dans des clubs où il reprend des vieux classiques du R&B en compagnie d'un groupe nommé les Honeydrippers.  En août 1981, il commence à travailler à son premier album solo qui paraît en juin 1982 sous le titre de Pictures At Eleven et débute au numéro 2 du palmarès britannique.

Après la sortie de Coda de Led Zeppelin, Plant travaille à son 2e album The Principle Of Moments qui est mis en vente en 1983. Le simple "Big Log" atteint le top 20 aux États-Unis et le numéro 11 en Angleterre. Il débute sa première tournée en solo le 29 août 1983 à Chicago avant d'aller en Angleterre et en Australie. En 1984, il regroupe des gros noms comme Jeff Beck et Brian Setzer avec son comparse Jimmy Page pour sortir l'album Honeydrippers Volume 1 qui contient des classiques du R&B.

En 1985, il fait paraître Shaken And Stirred qui ne connaît pas un très gros succès. Pour la tournée qui s'ensuit, il remplit la moitié du spectacle avec des pièces des Honeydrippers et l'autre moitié avec les siennes. Dans les années qui suivent, il rejoint Page et Jones à quelques reprises pour des événements bien précis, puis chante sur une pièce de Jimmy Page sur son album Outrider en 1988 après avoir défait son groupe de musiciens.

Il reforme ensuite un nouveau groupe et enregistre l'album Now And Zen qui connaît un immense succès grâce à des pièces comme "Tall Cool One", "Heaven Knows" et "Ship Of Fools". La première contient des échantillonnages de Led Zeppelin, ce que Page n'apprécie pas beaucoup. Suite à ce disque, Plant joue devant plus d'un million de personnes aux États-Unis et participe à une publicité de Coke qu'il regrette amèrement aujourd'hui.

En 1990, il récidive avec Manic Nirvana qui contient aussi de l'échantillonnage et possède une réalisation impeccable. Puis, en 1993, c'est Fate Of Nations qui est lancé, juste avant sa réunion avec Jimmy Page en 1994 pour le projet No Quarter. Après une tournée mondiale où ils jouent surtout des pièces de Zeppelin, ils remettent ça en 1998 en mettant sur le marché Walking Into Clarksdale. Ils partent pour une autre tournée mondiale pour supporter leur disque d'or.

 

 

Lien externe :

Jimmy Page Online

 

Jimmy Page

 

James Patrick Page est né le 9 janvier 1944 à Heston, Middlesex en Angleterre. Il débute sa carrière au début des années 60, alors qu'il est encore adolescent, en tant que musicien de studio à Londres. Sa guitare se retrouve donc sur un grand nombre d'albums parus vers le milieu des années 60.

Page refuse une première proposition de se joindre aux Yardbirds, mais change d'idée ensuite et accepte leur offre en 1967. Il y remplace Jeff Beck qui avait lui-même remplacé Eric Clapton en 65. Page fait partie du groupe jusqu'à sa séparation en 1968. C'est alors qu'il forme Led Zeppelin qui s'appelait au début les New Yardbirds.

Suite au travail qu'il avait fait en studio et au sein des Yardbirds, et plus particulièrement comme guitariste de Led Zeppelin, on le considère rapidement comme un des guitaristes les plus versatiles et influents de l'histoire du rock. Sa précision exceptionnelle fait de lui un guitariste dans une classe à part et un des pionniers du rock and roll. Son style est étudié sous tous ses angles et tout guitariste qui se respecte doit aujourd'hui pouvoir jouer "Stairway To Heaven". Il est copié constamment, mais jamais égalé.

Après la séparation de Led Zeppelin, il demeure moins actif, mais travaille quand même à plusieurs projets très variés. Il collabore aux Honeydrippers avec Robert Plant, fonde un nouveau quatuor, The Firm, au milieu des années 80, puis lance son propre album, Outrider, en 1988.  En 1993, il collabore avec David Coverdale (ex-Whitesnake et Deep Purple) pour sortir l'album Coverdale/Page. Après une tournée, ils se séparent et Page rejoint Robert Plant pour faire l'album No Quarter qui contient des nouvelles versions de classiques de Led Zeppelin. Ils remettent ça ensuite pour l'album Walking Into Clarksdale en 1998.

Tout au long des années 90, Page collabore aux albums de plusieurs artistes en plus de faire paraître lui-même quelques albums, dont certains avec John Paul Jones. Sa plus récente collaboration est celle avec les Black Crowes sur l'enregistrement en concert Live At The Greek. On met aussi sur le marché une compilation avec John Paul Jones et le regretté John Bonham qui s'intitule Rock And Roll Highway.

 

 

Lien externe :

Site officiel

 

John Paul Jones

 

John Baldwin est né le 3 janvier 1946 à Sidcup, Kent en Angleterre. Joueur de basse et de clavier, il devient un musicien de studio très respecté, en plus d'être un directeur musical et un arrangeur prolifique. Il participe aux albums de nombreux artistes des années 60 avant de former Led Zeppelin en 1968.

Au sein du groupe, il est le musicien le plus discret, mais est énormément respecté dans le milieu. Plusieurs considèrent qu'il amène la stabilité dans le groupe, et c'est particulièrement le cas sur leur dernier véritable album, In Through The Out Door, en 1979, alors qu'il joue le rôle de catalyseur dans un groupe qui s'essouffle.

Après la séparation du groupe en 1980, il collabore à plusieurs albums d'artistes tels Paul McCartney, Brian Eno et The Butthole Surfers. Il travaille également beaucoup avec son vieux comparse Jimmy Page. Ils lancent entre autres un album en 2000 qui contient de la batterie du défunt John Bonham (Rock And Roll Highway).

Il met sur le marché deux albums en tant qu'artiste solo : Zooma, en septembre 1999 et The Thunderthief, en 2002. Il est particulièrement fier de ces projets.

 

 

Lien externe :

led-zeppelin.com

 

John Bonham

 

John Henry Bonham est né le 31 mai 1948 à Redditch, près de Birmingham, en Angleterre. Très jeune, il commence à frapper sur des pots et des casseroles. Il a sa première batterie à l'âge de 10 ans, une batterie usagée achetée par son père qu'il traite aux petits soins. D'ailleurs, il dit souvent au cours de sa carrière que de maltraiter sa batterie est presque aussi pire que d'abuser d'un enfant.

Le premier groupe avec qui il joue est un groupe d'étudiants du secondaire qui se nomme Terry Web And The Spiders. À ce moment-là, il n'a pas encore ce style agressif pour lequel il allait être reconnu plus tard. Il joue ensuite avec plusieurs groupes locaux comme The Nicky James Movement, A Way Of Life et Steve Brett And The Mavericks. À l'âge de 18 ans, il rencontre sa future épouse, Pat, qui est réticente à le marier pendant un certain temps, car elle craint qu'il ne réussisse pas sa carrière.

Celui qu'on surnomme Bonzo continue à la rassurer sans arrêt à ce sujet et peu de temps après, il rencontre Robert Plant avec qui il joue dans le groupe The Band Of Joy. Le groupe ne dure pas très longtemps et Bonzo quitte pour aller jouer ailleurs. Un soir, il se fait approcher par Jimmy Page qui avait recruté Robert Plant pour son nouveau groupe The New Yardbirds. Plant avait fortement suggéré à Page de recruter John Bonham. C'est le groupe qui allait devenir Led Zeppelin.

Bonham a toujours été reconnu comme un grand buveur, mais le 24 septembre 1980, alors qu'il sort pour une soirée bien arrosée, il boit 40 vodkas en 4 heures. Il prend un taxi pour se rendre à la maison de campagne de Page où se trouve un ami qui l'aide à se mettre au lit. Pendant la nuit, il vomit alors qu'il est inconscient et s'étouffe. C'est Jones qui le trouve sans vie le lendemain matin. Il laisse dans le deuil son épouse Pat, son fils Jason et sa fille Zoe.

Jason contribue à faire revivre la musique de son père à plusieurs reprises. Lui-même batteur, il forme plusieurs groupes dont le principal, The Jason Bonham Band, qui reprend surtout des pièces de Led Zeppelin. Il participe aussi à plusieurs événements spéciaux avec les 3 membres restants de Led Zeppelin.

Richard Dion

 

 

CD Universe - Buy New Release DVDs, TV on DVD, Music Videos and Much More

 

 

     

 

Musicomania.ca - Votre guide musique !

Copyright © 2002-2015, Musicomania.ca. Tous droits réservés. Courriel