Musicomania.ca - Votre guide musique !        

 

     

 

 

 

De gauche à droite :

John Densmore, Ray Manzarek,
Jim Morrison et Robbie Krieger.

 

 

 


Le groupe The Doors voit le jour à Los Angeles en 1965. Il est formé par Jim Morrison (né James Douglas Morrison le 8 décembre 1943 à Melbourne, Floride) aux voix, et Ray Manzarek (né Raymond Daniel Manzarek le 12 février 1939 à Chicago, Illinois) aux claviers. Ils recrutent Robbie Krieger (né Robert Allen Krieger le 8 janvier 1946 à Los Angeles, Californie) à la guitare, et John Densmore (né John Paul Densmore le 1er décembre 1944 à Santa Monica, Californie) à la batterie. Krieger et Densmore faisaient alors partie des Psychedelic Rangers.

 

Le quatuor signe un premier contrat de disque avec Elektra en 1966 et lance son premier album, The Doors, l'année suivante, album qui contient le succès "Light My Fire". Avec ses racines blues et classiques, The Doors constitue un des groupes pop les plus originaux de la vague psychédélique de la fin des années 60. Cet immense talent, jumelé au charisme incomparable de Morrison, propulsera rapidement le groupe parmi les plus populaires au monde.

 

The Doors récidive avec un 2e album, Strange Days, avant même la fin de l'année et poursuit en 1968 avec l'album Waiting For The Sun. Même si ces 2 albums obtiennent du succès, ils sont bien loin de la qualité du premier album, puisqu'on les presse de lancer du nouveau matériel le plus rapidement possible au détriment de la qualité. Sur The Soft Parade en 1969, le groupe décide d'expérimenter avec des cuivres. Les avis sont partagés sur le résultat obtenu, mais les puristes rock les considèrent comme des "vendus" à la musique pop.

 

Sur scène, l'arrogance et la vulgarité de Morrison, mêlées à son fort penchant pour la drogue et l'alcool amènent des problèmes au groupe dans de nombreuses salles de spectacle à travers le monde.

 

Avec Morrison Hotel en 1970, le groupe prend un tournant blues/rock d'une plus grande profondeur qui fera taire les puristes. La même année, on met sur le marché un album en concert, Absolutely Live. En 1971 paraît le dernier album avec Morrison, L.A. Woman. Il s'agit de l'album le plus blues du groupe et possiblement le meilleur depuis leur album éponyme de 67.

 

Suite au lancement de L.A. Woman, Morrison décide qu'il en a assez et, dépressif, déserte du côté de Paris, France en compagnie de sa femme Pamela. Il allait y décéder le 3 juillet 1971 d'une probable surdose de drogue (version officielle: crise cardiaque). Il n'avait que 27 ans. Son corps est enterré au cimetière du Père Lachaise à Paris au coin des poètes (en compagnie de Balzac, Molière et Oscar Wilde).

 

Suite au décès de Morrison, les trois membres restants de The Doors reçoivent une offre très alléchante de Elektra pour poursuivre leur carrière sur disques. Sur Other Voices, qui paraît à la fin de 1971, tout comme sur Full Circle en 1972, la musique n'est pas complètement dénuée d'intérêt, mais l'immense trou laissé par Morrison ne permettra d'aucune façon au groupe de survivre. The Doors se désintègre complètement en 1973.

 

En 1978, on met sur le marché An American Prayer qui regroupe des poèmes de Morrison lus sur la musique de The Doors. Un grand nombre de compilations et d'enregistrements en concert apparaissent sur les tablettes au cours des années et la sortie du film d'Oliver Stone, The Doors, en 1991, accompagné de la bande originale, donne un nouveau souffle au groupe et à son chanteur légendaire.

 

En 2002, Manzarek et Krieger décident de faire revivre The Doors le temps d'une tournée. Pour ce faire, ils demandent les services du chanteur Ian Astbury de The Cult, du batteur Ty Dennis et du bassiste Angelo Barbera, tous deux du Robbie Krieger Band.


 

Richard Dion

 

CD Universe - Buy New Release DVDs, TV on DVD, Music Videos and Much More

 

 

     

 

Musicomania.ca - Votre guide musique !

Copyright © 2003-2015, Musicomania.ca. Tous droits réservés. Courriel