Recherche personnalisée sur tout Musicomania.ca

 

 

 

pour CHERCHER dans cette page

 

SEPTEMBRE 2018

 

Chronique principale :  nICKI mINAJ    Découverte du mois :  rOLLING bLACKOUTS cOASTAL fEVER

 

14-20 septembre :

Koriass - David Myles - Soran - Chris Velan

 

7-13 septembre :

Choses Sauvages - Brigitte Saint-Aubin

 

1-6 septembre :

Babylones - The Beths - Yves Lambert - Pierre Lapointe - Mitski

 

Août :

Kanye West - Snail Mail - MC Mario

 

 

Chroniques à venir le mois prochain :

Paul McCartney - Cécile McLorin Salvant - Tirzah

et beaucoup plus...

 

Légende pour les étoiles

 

ARCHIVES :

 

     

       

     

         

         

         

 

       

     

 

 

Achetez votre musique sur CD Universe!

 

 

CHRONIQUE PRINCIPALE :

 

Nicki Minaj – Queen

Nicki Minaj – Queen

Quatre ans après The Pinkprint, Nicki Minaj revient avec son quatrième album, Queen. Comme ce fut le cas sur tous ses albums précédents, Nicki semble toujours partagée entre offrir un rap authentique et une musique pop qui rejoindra un large auditoire. C’est lorsqu’elle réussit à bien fusionner les deux qu’elle s’en tire le mieux, comme c’est le cas en ouverture avec « Ganja Burns » et « Majesty » (avec Eminem et Labrinth). Par la suite, elle met surtout l’accent sur un rap passablement agressif, et ce n’est pas souvent très réussi. En plus, avec plus d’une heure de musique, on préférerait avoir quelques pièces en moins pour solidifier l’ensemble. Heureusement, les nombreux collaborateurs ajoutent un peu de leur personnalité à certaines chansons, ce qui apporte un petit plus intéressant. En plus d’Eminem et Labrinth, on peut entendre Lil Wayne, Ariana Grande, The Weeknd, Future et plusieurs autres. C’est donc encore une fois un album inégal que nous propose Nicki Minaj, mais avec moins de hits explosifs que sur son disque précédent.

½

   

 

DÉCOUVERTE DU MOIS :

 

Rolling Blackouts Coastal Fever – Hope Downs

Rolling Blackouts Coastal Fever – Hope Downs

Groupe australien formé à Melbourne, Rolling Blackouts Coastal Fever présente une musique indie rock qui nous captive rapidement, avec des refrains accrocheurs, de superbes riffs de guitare et des rythmes efficaces et entraînants. Avec ce premier album, ils peuvent nous faire penser à un mélange entre R.E.M., The Cure et The Strokes. Par contre, ils offrent des compositions d’une grande originalité qui fait oublier plutôt rapidement toute comparaison. À la fin des 35 minutes, on a l’impression d’avoir découvert un bien bon nouveau groupe, et l’envie de revenir au début est irrésistible. Voici l’un des meilleurs albums d’indie rock à être parus cette année jusqu’à maintenant.

Sub Pop

½

   

 

14-20 septembre :

 

 Koriass – La nuit des longs couteaux

Koriass – La nuit des longs couteaux

Le plus reconnu des rappeurs québécois est de retour avec son cinquième album après une période difficile. Cette période sombre de la vie de Koriass déteint grandement sur La nuit des longs couteaux qui s’avère plutôt noir. Il s’agit aussi de son retour sur disque après le succès de Love Suprême qui a obtenu huit nominations à l’ADISQ et remporté le Félix pour l’album hip hop de l’année en 2016. En ce sens, c’est un retour en force pour Koriass, malgré le côté sombre de l’album. On retrouve plusieurs pièces de grande qualité, à commencer par le premier extrait, « Cinq à sept ». « Éléphant », malgré son texte choquant, est très efficace et constitue un véritable exutoire pour Koriass qui laisse sortir tous ses démons. La nuit des longs couteaux demeure solide jusqu’à la fin, et permettra à Koriass de demeurer le chef de file de la scène hip hop québécoise.

7ième Ciel / SIX

½

 

 David Myles – Le grand départ

David Myles – Le grand départ

L’auteur-compositeur et interprète originaire de Fredericton au Nouveau-Brunswick présente un premier album en français. David Myles prouve donc à nouveau toute sa versatilité. Il a travaillé pour l’occasion avec plusieurs chanteuses québécoises, notamment Marie-Pierre Arthur, Gaële, Carole Facal (Caracol) et Florence K. Réalisé par François Lafontaine (Karkwa), Le grand départ propose une musique principalement acoustique qui met l’accent sur les textes. Myles présentera ce nouveau matériel sur scène en compagnie de ses fidèles comparses : Alan Jeffries (guitare, voix) et Kyle Cunjak (basse, contrebasse, voix).

L-A be / SIX

 

 Soran – EP

Soran – EP

Découvert du grand public lors de son passage remarqué à La Voix en 2016, Soran a prouvé qu’il pouvait chanter à peu près n’importe quoi et l’interpréter à sa façon. Il s’est aussi révélé sur les réseaux sociaux et les plateformes de musique en ligne où il a accumulé plus de deux millions d’écoutes. Soran lance aujourd’hui un premier mini-album de six titres en anglais, et c’est cette fois en tant qu’auteur-compositeur, arrangeur et réalisateur qu’il se présente au public, lui qui vient à peine d’atteindre les 20 ans. Le talentueux artiste propose un très bon mélange de pop, d’électro et de reggae, pour un ensemble rafraîchissant et original.

Audiogram

½

 Chris Velan – Amateur Hour

Chris Velan – Amateur Hour

Chris Velan s’est particulièrement fait connaître pour avoir été derrière le projet du Sierra Leone’ Refugee All Stars il y a une douzaine d’années. Mais, il poursuit tout de même une carrière solo depuis 15 ans en tant qu’auteur-compositeur et interprète. Pour Amateur Hour, il a commencé à écrire à propos d’une relation, avant de se rendre compte qu’il explorait la relation avec lui-même. Il présente donc 10 chansons sous la forme de monologues où les personnages sont forcés de répondre et réagir à des nouvelles inattendues sur eux-mêmes. Le Montréalais a enregistré l’album en une semaine d’hiver dans son studio de campagne enneigée. Réalisé par Rod Shearer, l’album s’avère moins folk que ses précédents avec des sonorités plutôt pop rock.

Newsong / SIX

 

7-13 septembre :

 

 Choses Sauvages – Choses sauvages

Choses Sauvages – Choses sauvages

Choses Sauvages est un quintet québécois formé d’amis de longue date. Ils présentent un premier album éponyme qui allie R&B, funk et pop française. Les 10 chansons proposent de douces mélodies inoubliables, ainsi que plusieurs rythmes dansants. La section rythmique est d’ailleurs au cœur de cet album énergique au groove incomparable. Les synthétiseurs occupent aussi une place importante, apportant une touche indéniable des années 1980. Voici donc un premier album très agréable par ce groupe à surveiller.

Audiogram

 

 Brigitte Saint-Aubin – Design intérieur

Brigitte Saint-Aubin – Design intérieur

L’auteure-compositrice et interprète Brigitte Saint-Aubin propose un projet ambitieux avec Design intérieur. En effet, en plus d’un album, on pourra découvrir un spectacle de théâtre musical solo avec musique vivante et projections vidéo. Le spectacle sera présenté dans le cadre du festival Coup de Cœur Francophone, dans l’Arène du Théâtre aux Écuries les 6 et 7 novembre. Design intérieur est une autofiction présentant le récit d’une femme de 45 ans, Brigitte, qui retourne au Cégep pour étudier en design d’intérieur à la suite de la mort de sa mère. Il s’agit d’une quête de sens pour l’artiste qui aborde avec philosophie et poésie son rapport au temps qui passe. Avec ce nouvel album et ce spectacle, Brigitte Saint-Aubin nous offre une œuvre complète d’une grande originalité.

L-A be / SIX

½

 

 

1-6 septembre :

 

 Babylones – Le désordre pour le style

Babylones – Le désordre pour le style

Babylones est un duo rock québécois qui sévit depuis une quinzaine d’années. Le multi-instrumentiste Charles Blondeau (KROY, Simon Kingsbury) et le guitariste Benoît Philie ont en effet vécu leurs premières expérimentations musicales dans les sous-sols d’une banlieue montréalaise alors qu’ils n’étaient encore qu’adolescents. Après avoir présenté en mai dernier le premier extrait, l’énergique et excellente « Millionnaires », voilà qu’ils nous offrent leur premier album, Le désordre pour le style. On peut y entendre un rock passablement alternatif avec des envolées parfois psychédéliques. Des guitares mordantes et une basse lourde se fusionnent à des synthétiseurs plus planants et une voix douce. Un premier album surprenant!

L-A be / SIX

½

 The Beths – Future Me Hates Me

The Beths – Future Me Hates Me

The Beths est un groupe d’Auckland en Nouvelle-Zélande qui fait ses débuts sur disque avec un premier album complet. Ils proposent un son rock énergique qui peut même s’inspirer du punk en certaines occasions, mais avec la voix douce d’Elizabeth Stokes. Les riffs de guitares sont toujours intéressants et excitants, mais c’est tout autant le cas pour les mélodies accrocheuses et les très belles harmonies vocales. Les 10 chansons du disque défilent à merveille dans un enchaînement quasi-parfait. Il en résulte donc un excellent album d’indie rock.

Carpark

½

   

 Yves Lambert Trio – Tentation

Yves Lambert Trio – Tentation

Yves Lambert et son trio sont de retour avec un nouvel album de musique traditionnelle québécoise. Dès la pièce d’ouverture, « La poule à Jean-Paul », on peut détecter une touche de modernité très agréable. D’ailleurs, Lambert s’imprègne constamment d’artistes contemporains et de nouvelles musiques qu’il réussit à intégrer habilement à une musique typiquement traditionnelle et du 19e siècle, mise en valeur par le violon et l’accordéon. En compagnie des multi-instrumentistes Tommy Gauthier et Olivier Rondeau, Yves Lambert poursuit son œuvre en tant que figure de proue de la musique traditionnelle québécoise, et ce depuis 42 ans (dont 26 ans au sein de La Bottine Souriante).

La Prûche Libre / SIX

½

 

 Pierre Lapointe et les Beaux Sans-cœur – Ton corps est déjà froid

Pierre Lapointe et les Beaux Sans-cœur Ton corps est déjà froid

À la surprise générale, Pierre Lapointe présente un nouvel album alors qu’il sera encore en tournée pour plusieurs mois avec l’album La science du cœur paru en octobre 2017. Réalisé par Philippe Brault, Ton corps est déjà froid est un disque de rock comme Lapointe n’en a jamais présenté auparavant. C’est entouré des Beaux Sans-Cœur (incluant Brault à la basse) que l’artiste nous offre en effet une musique énergique aux influences diverses : rock ‘n’ roll, rock alternatif, rock rétro, pop punk et rock garage. Même vocalement Pierre Lapointe s’avère méconnaissable. Sur ce court album de 31 minutes, on peut entendre 12 pièces qui ont été enregistrées d’un seul coup, presque sans retouches. Suite à une poignée de concerts en Abitibi et à Montréal se concluant le 7 septembre, il est déjà prévu que les Beaux Sans-Cœur retournent dans l’ombre. Mais ils nous auront laissé un album particulièrement excitant.

Audiogram

½

 

 Mitski – Be the Cowboy

Mitski – Be the Cowboy

Après avoir obtenu la reconnaissance avec Puberty 2, Mitski Miyawaki revient deux ans plus tard avec Be the Cowboy. Elle propose 14 chansons courtes mais magnifiquement construites, aux mélodies toujours très agréables. L’enrobage peut s’avérer passablement rock au départ avec des guitares grinçantes, mais l’ensemble demeure plutôt doux et émotif par la suite. L’ajout de synthétiseurs donne aussi une touche plus pop à certaines pièces. Mitski nous présente encore une fois des compositions d’une grande originalité livrées avec sa personnalité unique. Un album agréable à écouter et surtout à réécouter pour bien s’en imprégner.

Dead Oceans

½

   

 

août :

 

Kanye West – Ye

Kanye West – Ye

Après de nombreux problèmes personnels et controverses au cours des deux dernières années, il semble que Kanye a dû s’enfermer en studio au cours des derniers mois pour évacuer ses démons. Il en a résulté plusieurs albums récemment, soit en tant que collaborateur ou réalisateur. Il revient maintenant avec son huitième album solo, Ye, qui n’est en fait qu’un mini-album de sept titres. C’est tant mieux diront les plus mauvaises langues, parce que Kanye nous transporte rapidement dans l’inconfort, que l’on ressentira jusqu’au bout. Donc, c’est une bonne chose que le supplice ne dure que 23 minutes. La coupure entre sa vie personnelle et professionnelle semble désormais inexistante, alors qu’il transpose tous ses problèmes sur disque à notre plus grand désarroi. Il place carrément ses problèmes de santé mentale au cœur de cet album. L’artiste qui fut particulièrement créatif à une certaine époque n’est plus l’ombre de lui-même. Espérons que l’enregistrement de cet album aura au moins permis de le soulager, parce que c’est désormais l’auditeur qui a besoin d’une thérapie. (chronique principale d'août 2018)

   

Snail Mail – Lush

Snail Mail – Lush

Lindsey Jordan, alias Snail Mail, est une jeune artiste de 18 ans au talent naturel indiscutable. Après un mini-album il y a deux ans qui avait su attirer l’attention, elle présente enfin son premier album complet. La chanteuse et guitariste présente en formule trio une musique indie rock plutôt lo-fi empreinte de mélancolie. La guitare demeure au cœur de sa musique et accompagne magnifiquement sa très belle voix et ses superbes mélodies. On tombe rapidement sous le charme et on ne peut plus décrocher jusqu’à la fin de ce très bel album. Lush possède tout ce qu’il faut pour devenir un grand album dans le genre. Et Snail Mail a une carrière bien prometteuse devant elle. (découverte du mois d'août 2018)

Matador

   

 MC Mario – Summer Anthems 2018

MC Mario – Summer Anthems 2018

Le célèbre DJ québécois est de retour avec une de ces compilations qui lui sont caractéristiques, faisant un survol des plus grands succès dansants actuels. Parfois house, R&B ou latin, Summer Anthems 2018 présente des artistes comme Maroon 5, Bob Sinclar, Martin Solveig, Selena Gomez, DJ Snake, Liam Payne, Pradaboi, MK, Zedd, Felix Cartal et plusieurs autres. MC Mario mixe le tout à la perfection pour un ensemble complet à écouter d’un bloc. Par contre, avec seulement 54 minutes et plusieurs succès importants qui semblent avoir été oubliés, on a l’impression qu’il nous manque 20 minutes de musique quelque part. MC Mario a déjà été plus généreux par le passé. (août 2018)

Universal

   

 

juiLLET :

 

5 Seconds of Summer – Youngblood

5 Seconds of Summer – Youngblood

Suite à l’immense succès de ses deux premiers albums lancés en 2014 et 2015, le quatuor 5 Seconds of Summer a pris une pause du studio et revient maintenant avec son troisième disque. La chanson-titre à succès, ainsi que le premier extrait, « Want You Back », donnent le ton à cet album de musique pop très adolescente. Leur côté emo des débuts, qui leur a même valu l’étiquette pop punk quand ils sont apparus en spectacle en première partie de One Direction, est complètement disparu ici. Cependant, on retrouve une certaine part de rock à quelques pièces, sûrement dû au fait qu’il s’agit d’un groupe complet et non pas simplement d’un groupe vocal comme tant d’autres dans le genre. 5SOS propose une musique énergique aux refrains grandement accrocheurs. Donc, même si peu de titres ressortent du lot, le groupe a tout pour connaître un autre succès incroyable avec Youngblood. (chronique principale de juillet 2018)

Vidéoclips : « Want You Back » - « Youngblood »

Capitol / Universal

   

     

Tracyanne & Danny – Tracyanne & Danny

Tracyanne & Danny – Tracyanne & Danny

Le duo britannique formé de Tracyanne Campbell (Camera Obscura) et Danny Coughlan (Crybaby) présente son tout premier album. Le disque éponyme se déploie tout en douceur et avec beaucoup d’émotivité. Le mélange des deux voix s’avère particulièrement réussi, ce qui n’empêche pas qu’ils puissent briller chacun de leur côté tout au long du CD. Le style de Danny n’est pas sans nous rappeler Roy Orbison, ce qui s’agence tout de même bien avec l’indie pop contemporaine de Tracyanne. Danny attire toute l’attention sur lui avec « Jacqueline », une ballade triste et touchante. Cependant, c’est Tracyanne qui vole la vedette dans la pièce d’ouverture, « Home & Dry », ainsi qu’à plusieurs autres moments du disque. Quelques pièces mid-tempo possèdent un petit côté country pas désagréable du tout, qui ajoute une saveur intéressante à leur musique apaisante. Tracyanne et Danny se complètent magnifiquement bien sur ce premier album, qui n’aurait pu voir le jour sans cette fusion entre les deux artistes. (découverte du mois de juillet 2018)

Merge

½

   

 Jill Barber – Metaphora

Jill Barber – Metaphora

Après quatre ans d’absence sur disque, Jill Barber se réinvente sur Metaphora. Elle entre en effet dans le monde de la musique pop. Avec son nouvel extrait, « Une femme doit faire », que l’on retrouve ici en version anglaise (« Girl’s Gotta Do »), elle a déjà réussi à attirer l’attention. Il s’agit d’une pièce accrocheuse et rythmée qui traite de l’égalité homme-femme. Après avoir prouvé son talent dans le folk, le jazz et même la chanson française, voilà que Jill démontre toute son habileté pour écrire aussi de très bonnes chansons pop. Il faut dire qu’elle a eu de l’aide de Ryan Guldemond (Mother Mother) qui a collaboré avec elle pour l’écriture de l’ensemble de l’album. Jill a confié la réalisation à un autre grand nom, Gus Van Go (Whitehorse, Arkells), qui de son studio de New York est toujours accompagné de la force créative de Werner F. Le collectif Likeminds a aussi collaboré à l’album, ainsi que Gavin Brown et Maia Davies qui ont réalisé quelques pistes à Toronto. On peut entendre de nombreux morceaux dansants, mais aussi quelques titres plus introspectifs au piano, dont la touchante « Mercy ». C’est un album audacieux que propose Jill Barber avec Metaphora, mais elle relève le défi avec brio en présentant un enregistrement pop de grande qualité. (juillet 2018)

Outside / SIX

½

   

 Neko Case – Hell-On

Neko Case – Hell-On

Cinq ans se sont écoulés depuis le dernier album en solo de Neko Case, mais elle revient en force sur Hell-On. La chanteuse alternative à tendances folk et country présente en effet un disque grandement inspiré qui navigue habilement entre les genres. Les mélodies réussissent à nous accrocher dès le départ et il serait bien difficile d’arrêter l’écoute avant la fin. Neko assure la réalisation de l’album, avec Bjorn Yttling qui coréalise cinq chansons (il a aussi coécrit l’ensemble des 12 pièces). La voix chaude et dominante de Neko est enveloppée dans de très beaux arrangements qui apportent une grande richesse à l’album. Avec l’inspiration et la qualité de la réalisation qu’on y retrouve, on peut certainement considérer Hell-On parmi ses enregistrements les plus intéressants en carrière. (juillet 2018)

Anti- / Epitaph

   

 

 Ben Kunder – Better Human

Ben Kunder – Better Human

Le chanteur folk rock de Toronto revient avec un nouvel album, Better Human. Il nous raconte neuf histoires, comme lui seul sait le faire, sur une musique folk assez traditionnelle avec aussi des moments plus pop, très accrocheurs. Pour l’occasion, Kunder s’entoure de quelques collaborateurs qui ajoutent leurs voix à la sienne : Oh Susanna, Jim Guthrie et Carleigh Aikins (Paper Bird, Bahamas). Il y a aussi Sarah MacDougall et Maia Davies (Ladies of the Canyon) qui ont coécrit respectivement « Better Days » et « Fight for Time » (le premier extrait). C’est un album très agréable que nous propose Ben Kunder, encore une fois. (juillet 2018)

Comino / Fontana North

   

 Panic! At the Disco – Pray For the Wicked

Panic! At the Disco – Pray For the Wicked

Après le très solide Death of a Bachelor il y a deux ans, Panic! At the Disco est de retour. À nouveau réalisé par Jake Sinclair, ce sixième album studio du groupe s’inscrit en quelque sorte comme la suite logique du précédent. Il présente une idée conceptuelle qui s’inspire cette fois-ci du R&B et du hip hop des années 1990, en fusion presque parfaite avec le son pop rock maintenant très caractéristique du groupe. On pourrait parler de surproduction en plusieurs occasions avec des emballages musicaux costauds qui vont dans toutes les directions, mais c’est cette musique chargée qui rend le groupe doublement intéressant ces dernières années. Les arrangements peuvent rappeler une ambiance de comédie musicale, mais ce sont surtout les mélodies grandement accrocheuses qui deviennent complètement addictives. Le groupe propose donc encore une fois un album excitant et rafraîchissant à la fois. (juillet 2018)

½

   

 Guylaine Tanguay – 3764 Elvis Presley Blvd.

Guylaine Tanguay – 3764 Elvis Presley Blvd.

Après avoir repris des classiques country et avoir présenté un spectacle en hommage à Céline Dion, voilà que la chanteuse country québécoise est allée en studio à Nashville pour reprendre des incontournables du « king ». Ce 13e album regroupe en effet 13 classiques d’Elvis Presley interprétés à la façon de Guylaine Tanguay, soit avec sa touche country habituelle et sa voix puissante. Pour la pièce « That’s All Right (Mama) », Guylaine et ses musiciens se sont rendus au célèbre studio Sun à Memphis, presque 64 ans après qu’Elvis y ait enregistré cette reprise d’Arthur « Big Boy » Crudup. Cette expérience quasi-mythique, dans la pénombre du studio avec Steve Mandile à la guitare et Jerry Dean à la contrebasse, se retrouve en conclusion de CD. Pour découvrir Elvis sous un tout nouveau jour, Guylaine Tanguay propose une très belle option à tout ce qu’on a déjà entendu comme imitateurs du « king ». (juillet 2018)

Création

½

 

 Alexandre Barrette – Imparfait (DVD)

Alexandre Barrette – Imparfait (DVD)

Après avoir été vu par plus de 100 000 spectateurs, le spectacle Imparfait d’Alexandre Barrette est présenté aujourd’hui sur DVD et iTunes. Seul auteur des textes, Barrette propose un spectacle très personnel et sans autocensure. Il n’hésite pas à rire de lui-même et des failles de sa vie. Le spectacle drôlement efficace a été en nomination au Gala Les Olivier dans les catégories Spectacle d’humour de l’année, Mise en scène de l’année et Meilleur vendeur, ainsi qu’à l’ADISQ dans la catégorie Spectacle d’humour de l’année. (juillet 2018)

Zéro Musique / TVA Films

½

 

 

juin :

 

 Charlie Puth – Voicenotes

Charlie Puth – Voicenotes

Après de gros succès radio il y a deux ans, dont l’incontournable « Marvin Gaye », le chanteur pop américain revient avec son deuxième album. Il contient à nouveau quelques bombes, comme « Attention » et « How Long ». Mais ce qui retient surtout l’attention sur Voicenotes, c’est une bien plus grande cohérence tout au long du disque. Puth semble maintenant en plein contrôle de sa carrière, alors qu’on l’avait littéralement propulsé à l’avant-plan avec son premier album à la suite de son succès sur YouTube. Il s’ouvre un peu plus sur sa vie personnelle en plusieurs occasions, mais il livre surtout de solides chansons pop. On peut encore le comparer à Justin Timberlake, mais il établit de plus en plus son propre style de pop / R&B aux influences soul. On peut entendre quelques collaborateurs sur Voicenotes : Kehlani, Boyz II Men et James Taylor. (chronique principale de juin 2018)

Vidéoclips : « Attention » - « How Long » - « Done For Me »

Atlantic / Warner

   

     

Justin Saladino Band – A Fool’s Heart

Justin Saladino Band – A Fool’s Heart

Même s’il n’est âgé que de 23 ans, le guitariste montréalais est présent dans le paysage musical québécois depuis plus de 10 ans. Il a partagé la scène avec de nombreux artistes dont Victor Wainwright, Steve Strongman, Frank Marino, Paul DesLauriers, Jack de Keyzer et Ronnie Baker Brookes. Sur A Fool’s Heart, Saladino mélange habilement les styles, passant aisément du blues au rock et au soul, avec même une touche de funk en certaines occasions. L’album a été enregistré à Montréal et réalisé par Connor Seidel (Matt Holubowski, Beatrice Keeler). Beatrice Keeler prête d’ailleurs sa voix à l’album, ce qui ajoute une touche féminine très appréciée. C’est un disque solide que nous proposent Justin Saladino et ses musiciens, un album agréable à écouter du début à la fin et qui nous fait sentir bien. Mission accomplie! (découverte du mois de juin 2018)

Bros / SIX

½

   

 Annie Blanchard – Welcome soleil

Annie Blanchard – Welcome soleil

Pour son cinquième album, Annie Blanchard présente des classiques country francophones. L’album résolument ensoleillé propose les incontournables « Un jour à la fois », « Travailler c’est trop dur », « J’suis ton amie », « La prison de Londres » et « L’hôtel et la boisson ». On peut aussi y entendre le premier extrait, « C’est la saison », l’adaptation française de « Let Your Love Flow » des Bellamy Brothers, popularisée au Québec par Patrick Norman. En plus, il nous est possible de découvrir une nouvelle version du plus grand succès d’Annie en carrière, « Évangéline », qui a remporté le Félix de la Chanson de l’année au gala de l’ADISQ. Sur Welcome soleil, Annie Blanchard présente des chansons qui lui collent à la peau et qui se fusionnent parfaitement avec sa très jolie voix. (juin 2018)

Bobten

½

 

 Chromeo – Head Over Heels

Chromeo – Head Over Heels

Le duo électro montréalais revient avec son cinquième album, enregistré dans son studio de Los Angeles. Dave 1 et P-Thugg y démontrent tout leur amour pour le funk, le soul et le R&B, des styles qui les ont influencés depuis leur adolescence. Pour Head Over Heels, Chromeo intègre de nombreux collaborateurs, dont The-Dream, French Montana, Raphael Saadiq, Rodney Jerkins, des membres de Toto, et plusieurs autres. Le duo en est déjà à son quatrième extrait de Head Over Heels avec le plus récent, « Bad Decision », qui fait suite à « Must’ve Been » (avec DRAM), « Juice » et l’excellente « Bedroom Calling » (avec The-Dream). Cette dernière est considérée par Billboard comme l’une des meilleures chansons de Chromeo depuis des années. Chromeo nous présentent un album particulièrement rafraîchissant avec Head Over Heels, un disque qui rappelle les années 1980, tout en demeurant très contemporain. (juin 2018)

Vidéoclips : « Juice » - « Must’ve Been »

Last Gang / SIX

½

   

 Cœur de Pirate – En cas de tempête, ce jardin sera fermé

Cœur de Pirate – En cas de tempête, ce jardin sera fermé

Pour son premier album depuis Roses il y a trois ans, Cœur de Pirate poursuit dans sa lignée pop avec plusieurs chansons passablement énergiques aux mélodies inoubliables, toutes en français cette fois. On n’a qu’à penser au premier extrait, « Prémonition », mais aussi à « Combustible » et « Dans la nuit » (mettant en vedette le rappeur Loud). On a l’impression en plusieurs occasions que le disque a été pensé pour le marché français, tant par l’accent employé que les sonorités. Cependant, Cœur de Pirate réussit à conserver sa personnalité unique et présente un autre album solide. (juin 2018)

Vidéoclips : « Prémonition » - « Dans la nuit »

Grosse Boîte

½

 

 Corneille – Love & Soul

Corneille – Love & Soul

Pour son septième album en carrière, Corneille a décidé de reprendre des succès des années 1980 et 1990 qui lui manquaient. On retrouve donc des pièces indémodables de Toto, Wham!, Sade, Lenny Kravitz, Tracy Chapman, Simply Red, Cindy Lauper, Chris Isaak, et beaucoup plus. Corneille interprète le tout de sa voix suave, tantôt en version R&B dansante et tantôt acoustique. Il a travaillé pour l’occasion avec certains des réalisateurs les plus en vue en France actuellement : Ofenbach, Joe Rafaa (M. Pokora), Fred Savio (Christophe Maé) et Thierry de Cara (Fréro Delavega). Parmi les morceaux qui se démarquent particulièrement, notons « Careless Whisper » (l’une des trois chansons en deux versions), « Smooth Operator », « It Ain’t Over ‘Til It’s Over » et « Time After Time ». Sur Love & Soul, c’est l’interprète en Corneille qui prend le devant de la scène pour notre plus grand bonheur. (juin 2018)

Wagram / 323 / Musicor

½

 

 Father John Misty – God's Favorite Customer

Father John Misty – God's Favorite Customer

Le chanteur indie rock à tendance pop revient avec son quatrième album en 6 ans. Après Pure Comedy il y a à peine un an qui s’étendait sur 75 minutes, Father John Misty (alias Josh Tillman) resserre le tout sur God’s Favorite Customer pour un total sous les 40 minutes. C’est un album plus léger et rafraîchissant, un disque aux très belles mélodies accrocheuses. On peut entendre des ballades qui rappellent Elton John à ses débuts. La voix de Tillman est mise à l’avant-plan tout au long de l’album, ce qui pourra rebuter certains amateurs de musique avant tout, mais les arrangements demeurent de très grande qualité. C’est donc un autre très bon album que nous propose Father John Misty, un disque très agréable et plus accessible que le précédent. (juin 2018)

Sub Pop

½

   

 

 Florence K – Estrellas

Florence K – Estrellas

Après des incursions dans le jazz et la chanson en français, Florence K revient à ses premiers amours avec un album de musique latine/cubaine. Pour l’occasion, elle a travaillé avec Alex Cuba et il en résulte un album combinant magnifiquement la salsa et le reggaeton. Majoritairement en espagnol, on y trouve tout de même des moments en anglais et en français, notamment avec « Morena » que l’on peut entendre en deux versions, en espagnol et en français en conclusion du disque. Les rythmes demeurent toujours efficaces et Florence est certainement l’un des rares non-Cubaines à écrire et interpréter aussi bien les rythmes de ce pays au patrimoine musical riche. Voici donc un album chaud et ensoleillé qui accompagnera merveilleusement votre été, ou un voyage dans les Caraïbes… (juin 2018)

½

 

 Éric Lapointe – Délivrance

Éric Lapointe – Délivrance

Lapointe demeure fidèle à lui-même sur Délivrance. Le rockeur québécois présente en effet un bon mélange de chansons rock agressives, de pièces mid-tempo et de ballades. Les pièces rock à l’image du premier titre, « La nuit », sont mises en évidence par la guitare grinçante de son acolyte de toujours Stéphane Dufour. Cependant, peu importe le rythme de la chanson, c’est la voix rauque unique du chanteur qui s’impose, même qu’il chante mieux que jamais sur ce nouveau disque. Il y interprète des textes de grands noms comme Michel Rivard, Jean-Jacques Goldman, Luc De Larochellière, Lynda Lemay et Luc Plamondon. Il ressort même des textes du défunt Roger Tabra, son fidèle collaborateur pendant des années. Puis il reprend « Le p’tit bonheur » de Félix Leclerc « pour ses deux petits bonhommes ». On peut aussi entendre des duos qui ne passent pas inaperçus avec Noémie Lafortune (pour « La guerre a perdu » de Zachary Richard) et avec Travis Cormier (pour la presque métal « La bête », un texte de Lapointe et Lynda Lemay!). Avec Délivrance, Lapointe explore toutes ses zones de confort, dans un rock intemporel et qui lui est unique. Il s’agit certainement de son meilleur album depuis longtemps, question de s’assurer de demeurer au sommet du rock québécois. (juin 2018)

Instinct

½

 

 Harold Lopez-Nussa – Un Dia Cualquiera

Harold Lopez-Nussa – Un Dia Cualquiera

Pour son nouvel album, le pianiste cubain laisse quelque peu de côté ses racines latines et propose plutôt une musique jazz totalement originale. Ces compositions ont été conçues pour ce trio unique complété par son jeune frère Ruy Adrian à la batterie et Gaston Joya à la basse. Un Dia Cualquiera (Une journée ordinaire) propose l’idée d’entrer en studio et de jouer librement, comme on le ferait à la maison. Il en résulte donc un album spontané où le plaisir de jouer semble évident. En plus des compositions originales, Lopez-Nussa propose deux interprétations très réussies du répertoire d’Ernesto Lecuona, « Danza de los Nanigos » et « Y la Negra Bailaba ». À l’image de Gershwin aux États-Unis, Lecuona est considéré comme l’un des plus grands compositeurs cubains, ayant réussi à intégrer des formes indigènes et populaires au répertoire classique. Le pianiste reprend également le célèbre boléro « Contigo En La Distancia », repris par plusieurs artistes à travers le temps dont Placido Domingo et Christina Aguilera. Aussi à l’aise lorsqu’il improvise avec son trio, Lopez-Nussa semble comme un poisson dans l’eau tout au long de cet album à son image. (juin 2018)

Justin Time / SIX

½

   

 Tami Neilson – Sassafrass!

Tami Neilson – Sassafrass!

La chanteuse d’origine canadienne maintenant installée en Nouvelle-Zélande a su conquérir le Québec lors de ses dernières tournées. Sur Sassafrass (qui se dit d’une personne qui n’a pas peur de dire ce qu’elle pense), Tami Neilson semble avoir envie plus que jamais de s’amuser. Elle propose une musique énergique alliant rockabilly, soul, blues et country. Avec sa nouvelle coupe de cheveux en prime, on dirait qu’elle participe à la trame sonore d’un film de Tarantino. L’ensemble des arrangements musicaux donne d’ailleurs une qualité cinématographique à l’album. Dès la pièce d’ouverture et premier extrait, « Stay Outta My Business », Tami nous offre un groove irrésistible en accompagnement à sa voix puissante. Elle se permet de reprendre une composition de son père Ron Neilson, « One Thought of You ». Puis elle défend les femmes d’Hollywood et toutes les femmes agressées par des hommes dans « Smoking Gun » et « Kitty Cat », deux chansons au ton bien différent pour traiter pratiquement du même sujet, la première étant beaucoup plus sombre. Finalement, elle rend hommage à Glen Campbell le jour de sa mort dans « Manitoba Sunrise at Motel 6 ». (juin 2018)

Outside / SIX

   

 Judith Owen – redisCOVERed

Judith Owen – redisCOVERed

Sur redisCOVERed, la chanteuse britannique reprend des chansons très variées, tant pop que rock et même hip hop, dans des versions dépouillées piano-voix avec quelques percussions, cordes et cuivres discrets. Judith Owen nous fait donc redécouvrir ces chansons souvent très connues dans une version jazzy plutôt douce. On peut entendre par exemple « Hotline Bling » (Drake), « Shape of You » (Ed Sheeran), « Black Hole Sun » (Soundgarden), « Hot Stuff » (Donna Summer), « Smoke on the Water » (Deep Purple), « Summer Nights » de Grease, « Play That Funky Music » (Wild Cherry), « Blackbird » (Beatles) et plusieurs autres. Elle rend aussi hommage à l’une de ses plus grandes influences, Joni Mitchell, en revisitant « Cherokee Louise » et « Ladies Man ». Judith réussit à déconstruire habilement ces chansons familières pour les faire siennes. Il en résulte un album rafraîchissant à souhait, et surtout, qui demeure cohérent du début à la fin. (juin 2018)

Twanky / SIX

½

   

 Steve Hill – The One-Man Blues Rock Band

Steve Hill – The One-Man Blues Rock Band

Reconnu depuis de nombreuses années déjà comme l’un des meilleurs guitaristes de sa génération, Steve Hill fait de plus en plus son nom en tant que véritable homme-orchestre. Il éblouit partout où il passe sur scène alors qu’il joue vraiment tous les instruments à lui seul. Avec The One-Man Blues Rock Band, le multi-instrumentiste présente un premier album en concert, enregistré à La Chapelle de Québec en novembre dernier. On peut y entendre 12 chansons originales de blues rock, dont trois pièces acoustiques. On peut aussi entendre deux reprises, dont l’incomparable « Voodoo Child (Slight Return) » qu’il joue presque mieux que Jimi Hendrix lui-même. Sur ce dixième album en carrière, qu’il considère comme son plus réussi, Steve Hill impressionne par son vaste talent. On pourrait défier quiconque de deviner le nombre de musiciens sur scène tellement il l’habite complètement. Le seul regret c’est qu’on ne puisse le voir évoluer. À quand un DVD? En attendant, ne le ratez surtout pas sur scène s’il passe dans votre coin, puisqu’il partira bientôt pour une longue tournée au Royaume-Uni et en Allemagne où il se fait remarquer de plus en plus. (juin 2018)

No Label / SIX

½

 

 Cirque du Soleil – Stone : Hommage à Plamondon

Cirque du Soleil – Stone : Hommage à Plamondon

Parmi les projets spéciaux du Cirque du Soleil a eu lieu le spectacle Stone, Hommage à Plamondon à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières à l’été 2017. Pour l’occasion, des voix féminines du Québec ont réenregistré avec beaucoup d’originalité des classiques de Luc Plamondon. Ces enregistrements nous sont enfin offerts et on peut ainsi entendre Ariane Moffatt, Catherine Major, Klô Pelgag, Marie-Josée Lord, Marie-Mai, Marie-Pierre Arthur, Martha Wainwright, Valérie Carpentier et plusieurs autres. Les classiques réinventés, souvent en version électro pop, incluent « Le Parc Belmont », « Monopolis », « Oxygène », « Je danse dans ma tête », « Call Girl », « Tiens-toé ben, j’arrive! » et bien d’autres. Safia Nolin propose une version particulièrement touchante de « Le blues du businessman », alors que La Bronze nous lance une version entraînante de « Lili voulait aller danser », un véritable ver d’oreille qui vous fera taper du pied pendant des jours. L’album se conclut avec « L’hymne à la beauté du monde » de Diane Dufresne par tous les artisans du spectacle. Voici donc un hommage original et extrêmement réussi à Plamondon, qui a de quoi être fier de son œuvre. (juin 2018)

XS Music

 

 

 

 

 

       

 

 

Recherche personnalisée


 

 

 

Copyright © 2001-2018, Musicomania.ca. Tous droits réservés / All rights reserved.

S'abonner à musicomania_ca sur Twitter / Join musicomania_ca on Twitter